Précurseur du MOUVEMENT ESTUDIANTIN DU RAP : un collectif artistique ayant formé plusieurs rappeurs béninois, AGBOZO n’est plus vraiment à présenter, surtout aux avertis du rap game béninois. Il reste l’un des rappeurs en langue fon, techniquement les plus aguerris. C’est le genre de rappeur dont la spécialité est de trouver des punchlines assez poignantes, mélangée à des proverbes et tout ceci en langue fon. Nous convenons donc que AGBOZO consacre du temps pour effectuer de la recherche dans le but de nourrir encore plus sa musique. Aujourd’hui, il n’est pas très, et peut-être pas du tout connu de la nouvelle génération de consommateurs de musiques urbaines au Bénin.

Le rappeur annonce donc, pour le premier trimestre de 2020, son album intitulé AGBANKPINHOUN, un album plus coloré et plus diversifié, à travers lequel le rappeur compte servir toutes les couches de consommateurs. Si le premier extrait de cet album intitulé « ZO Yêyê » était plus tendances (afro- beat), celui qui sortira de façon imminente est un morceau rap, comme l’artiste sait si bien le faire. AGBOZO, c’est quand même 10 ans de carrière : l’artiste prévoit déposer le tablier après la sortie de son album, pour se consacrer à d’autres branches de l’industrie musicale. Nous souhaitons que cet album du rappeur soit bien accueilli et que sa nouvelle aventure aussi comble ses attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.