Originaire de Porto-Novo, Zorobox s’est lancé dans la musique à Parakou (Nord-Bénin) à l’âge de 14 ans. Né d’un père Musicien et d’une mère griotte, il se lance dans l’interprétation des tubes des stars du rap français.

A 16 ans, il forme son tout premier groupe de rap et anime les semaines culturelles de son collège et des autres collèges de Parakou. Dans le même temps, Zorobox participait aux différentes compétitions organisées à Parakou et environs. Il remporte le grand challenge des vacances « étoile Vacance » à Parakou en 2012. Sa passion pour la musique et particulièrement pour le rap le pousse à renforcer ses connaissances dans le beat-making.

En 2013, il fonde avec quelques rappeurs du bled le groupe Sexion béleck. Très vite, le groupe connait un succès auprès des jeunes grâce aux titres « easy money », « imagine » et « juste une punch-line ». Suite à la disparition du groupe, Zorobox, dominé par la passion de la musique débarque à Cotonou ensuite à Lomé pour y suivre une formation en traitement de son et montage audiovisuel. Il revient quelques années après à Parakou et installe sa propre structure de production : RLS Music.

En 2015, il signe son retour dans le bled et, quelques mois plus tard, Zorobox fait le buzz avec le single « whatsapp », un son réalisé avec le collectif EBM.

En 2017, il rend hommage à feu Baboni Karim en reprenant le tube Alidou. En Mars 2018, il séduit, les mélomanes de Parakou avec le titre molo-molo. Ce son révèle les potentialités de l’artiste dans le registre des musiques urbaines. Très vite, le son se retrouve en pré-sélection de Bénin Top 10.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.